Hackberry

Voici la main originale Hackberry présenté par Exiii

exii-bionicarm-desigboom-01-818x500

A partir de ce modèle et du tutoriel en anglais, nous avons re-fabriqué la main et documenté les étapes en français et an anglais dans le cadre d’une résidence au fablab de Berlin. Nous y avons apporté la modification suivante:

  • Utiliser un capteur musculaire Myoware au lieu du capteur de pression pour commander la main

20160701_200506.jpg

Juin 2016: Tutoriel de fabrication de la main Hackberry avec la modifiaction

Les + : On a constaté beaucoup plus de précision pour la préhension de petits objets (ici, une cigarette, ou encore un cookie) comparé aux autres modèles open source que nous avions re-fabriqué auparavant (InMoov, OpenBionics).
Les – : Dans cette configuration, l’ouverture est déclenché par la contraction du muscle, mais il est impossible de déclencher la fermeture de la main car elle se referme automatiquement quand le muscle est relâché. Le capteur Myoware est très sensible aux parasites et pas assez fiable pour un usage prothétique.

Conclusion:
–  Nous avons envisagé d’ajouter un 2 eme capteur pour contrôler la fermeture de la main.
– Nous avons fabriqué et documenté un 2 ème modèle avec un poignet compatible avec ma prothèse myo-électrique afin de contrôler la main avec un capteur certifié.

En novembre 2016, à partir du PCB modifié, nous avons re-fabriqué un modèle avec 2 capteurs musculaire lors du Fabrikarium organisé entre My Human Kit et Airbus. Nous avons tenté de nouveau d’utiliser les capteurs Myoware et avons préféré abandonné l’idée étant donné la difficulté d’acquisition d’un signal électrique propre. Nous avons donc intégré le PCB modifié dans la version de la main prévue pour mon emboiture et souder les éléments. Voici le lien vers le tutoriel pour le contrôle de la main avec 2 capteurs EMG.

Les + : Utiliser des capteurs musculaire de qualité permet de mieux controler la main. Il est possible de controler la vitesse de fermeture et d’ouverture. En plus, une 3 eme fonction a été intégré, en co-contractant les 2 muscles, le pouce change de position. Dorénavant, plus besoin d’utiliser les boutons sur le dos de la main.
Les – : La main n’a pas assez de force pour sérrer des objets,

 

 

Publicités