De Moscou à San-Francisco

Retour sur les Etats-Unis:

3 mai -Mini Maker Faire Chicago Northside -IL-

DSCF1041DSCF1047

 Une Mini Maker faire avec seulement quelques imprimante 3D, oui, c’est possible, car être un maker c’est avant tout mettre la main à la patte. Il était facile d’apprendre à souder, réparer des vélos, construire en papier mâché… Et l’ambiance était bonne! J’y étais grâce à Jess de Ground Control, le même projet que nous, mais pour le membre infèrieur.

6 mai: Rehabilitation Institute of Chicago -IL-

center for bionic medicine rehabilitation institute of chicago ricRehabilitation Center for Bionic

–       Le RIC est un centre de rééducation et de recherche pour les personnes atteintes d’un handicap physique ou se croise des prothésistes, médecins, chercheurs, ingénieurs et des patients. Il oriente ses recherche sur la conception d’une prothèse myoéléctrique « simple » et fine notamment pour les femmes, moins concentré sur les degrés de liberté de la main, mais plus sur l’interface entre l’humain et la prothèse (Bodyware). Le « direct control » et le « multi pattern recognition control » sont 2 méthodes utilisée pour capter l’activité musculaires qui permet de contrôler la main.

–       Direct Control : 1 capteur détecte l’activité musculaire permettant un mouvement.

–       Pattern Recognition control : Plusieurs capteurs détectes l’activité musculaire. La somme de ces détections étant différente suivant le type de contraction, plusieurs mouvements sont possibles.

RIC Beth & LauraDSCF1101L’entretien a duré 3h, Lara et Beth les 2 prothésistes m’ayant reçu connaissent le mouvement maker/open source et m’ont fourni des liens très intéressants. Le RIC utilise l’impression 3D pour leurs prototypes. Malgré mon manque de vocabulaire technique, j’étais très heureux de pouvoir partager mes réflexions avec des professionnels qui en plus s’intéressaient au projet, j’ai également réalisé que nous étions sur les mêmes chemins de réflexions (accessibilité, solidité d’une prothèse).

14 mai:  Johns Hopkins University Washington -DC-

Print

20140514_140315 Les conflits en Irak et Afghanistan ayant fais plus de mutilés que de pertes humaines, le DARPA a financé un projet intitulé Revolutionising Prosthesics sur le développement d’une main robotisée hyper sophistiqué. Nous nous sommes rendu sur place a l’Applied Physic Laboratory à Washington (université Johns Hopkins), où nous avons été reçu par Courtney qui a répondu à toutes nos questions. Elle a ensuite positionner 18 électrodes sur mon avant bras pour une « teleoperation ». Sous l’œil du très réputé Dc Chi qui nous a fais l’honneur de sa présence, j’ai réussi, en 1h, à contrôler indépendamment les 5 doigts de la main robot à 100 000 000$ par la méthode « multi pattern recognition control ». C’est à dire que je pouvais lever le petit doigt en contractant les muscles de mon petit doigt, pareil pour le majeur, tourner le poignet….c’était vraiment émouvant de me rendre compte que j’en étais capable et de voir les doigts bouger, yahooooo! (J’attendais ce moment depuis cet entretien téléphonique avec le Dc Chi, un an plus tôt et ça n’a pas été facile d’avoir le RDV, j’avoue que j’avais la larme à l’œil!).

15 mai: Advanced Arm Dynamics -Philadelphia, PA-

advanced-arm-dynamics_logo_lrg

Advanced Arm10 à 20 % seulement des amputations sont de l’avant-bras. Advanced Arm Dynamics est un centre de rééducation fonctionnel spécialisé exclusivement dans le membre supérieur (upper limb). Il y en à 5 aux Etats-Unis et permettent aux patients de retrouver une autonomie et de continuer à s’éclater à jouer de la guitare, faire de la moto, tirer à l’arc, marcher sur le main, cuisiner, jardiner… grâce aux AmberGymprothésistes. Nous avons passé quelques heures avec Ryan, il nous a montré comment il travail et sa passion pour le métier. Etre manuel, intéressé aux gens, curiosité et débrouillardise sont les qualités requise pour ce métier à valeur humaine. Nous avions en face de nous les myoprothèses les plus avancés disponibles sur le marché, et bien sur on les a comparées! (Esthétique, vitesse, force de serrage). Il faut avoir une assurance aux Etats-Unis pour bénéficier de tels soins. En France, je ne connais pas de centre spécialisé dans le membre supérieur.

17-18 mai: Maker Faire -San Mateo, CA-

Maker_Faire_Bay_Area

photo-2Un talk de 30 min ou j’ai pu présenter le projet, des rencontres avec Not Impossible, Enablingthefutur et les Bionic RobotHand du Guatemala. 1200 exposants et projets excellents, ambiance bonne enfant, époustouflants, grand…..et stressant pour moi car, après tous ces voyages, notre BionicoHand était en panne, et comme d’hab, au dernier moment, elle a fonctionnée et remportée 3 prix! Cela dis elle mérite un passage au stand. 2014, c’est l’année des Makers! Prends un fer à souder, une pince à dénuder et viens nous aider au Labfab de Rennes et à la Maker Faire à Paris les 21 et 22 juin!

En bref:

– Prochaine étape: Pouvoir effectuer 3 mouvements (poignée, pince de précision, index)

– Le voyage a été filmé pour un documentaire sur les prothèses bioniques et sera diffusé en septembre à la tivi!

– Meilleurs Hamburgers des USA:

Nico: à Chicago, un burger au beurre de cacahuète et à la banane, un orgasme culinaire, 9/10

Fabrice: Dernier jour à San Francisco, un resto asiatique, un burger magnifique. 9/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s