DIY et open source

Cette page présente différents types de mains à fabriquer soi-même. Les fichiers étant open source, c’est à dire libre d’accès, tout un chacun peut apprendre à fabriquer ces modèles et trouver les outils nécessaires en se rendant dans un fablab, un atelier de fabrication numérique.

InMoov

InMoov est forcément en première position, c’est en fabriquant cette main que j’ai réalisé le pouvoir d’agir et les possibilités du partage et de la fabrication numérique. Souvent crédité par cette invention alors que nous l’avions reproduite (et modifié), j’ai vécu ce syndrome de l’imposteur. Bref, une magnifique main peu couteuse à fabriquer (200 euros max environ) mais inutilisable en tant que prothèse (fragilité, manque de robustesse)

Ada

 

Comme pour InMoov, la main est imprimée en 3D avec une imprimante « de bureau » et idem, trop fragile pour un usage prothétique. La main est constitué de 3 pièces imprimés, la paume est en plastique souple. 5 moteurs linéaires ouvrent et ferment les doigts. UK, Bristol.

 

Hackberry

La main est constitué de 42 pièces à imprimer et de 3 servomoteurs intégrés dans la paume de la main. 1 pour la rotation du pouce, 1 pour l’index, 1 pour l’actionnement des 3 derniers doigts. Complexe à assembler et fragile, mais peu couteux et open source !

Cette rubrique présente essentiellement les mains motorisé, mais la scène makers et handicap et large, il existe d’autres projets et d’autres design comme E-Nable par exemple.